Erasmus+

  Cofinancé par l'Union européenne

 

Les objectifs de la Commission Européenne en matière d’éducation et de formation tout au long de la vie s’inscrivent dans la stratégie «Europe 2020» pour l’emploi et la croissance.

L’ambition du programme est de renforcer les compétences de tous les citoyens pour favoriser leur développement personnel et leur aptitude à l’emploi.

Charte Erasmus plus 2014-2020

Déclaration en matière de stratégie Erasmus+

L’Ésaat participe au programme Erasmus depuis 1997 avec pour objectif de permettre à tout étudiant d’internationaliser et de professionnaliser son cursus en étant acteur de sa mobilité.

Les personnels enseignants et administratifs peuvent également bénéficier du programme érasmus+ :

Mobilités d'études et de stages


La mobilité d'étude Erasmus+ peut s’effectuer à partir de la deuxième année d’études  sur une période comprise entre 2 et 12 mois dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur.

 La mobilité de stage, quant à elle, peut s'effectuer dès la 1ère année. 

Reconnaissance de la mobilité d'études et/ou de stage

Les période d'études et de stage sont reconnues et prises en compte via le système européen de transfert de crédits (ECTS) qui permet de valider les crédits obtenus durant le séjour Erasmus+.

Mobilités d'enseignement

Les enseignants peuvent réaliser des missions d'enseignement dans un des établissements européens partenaires de l'ésaat. La durée de la mobilité peut varier de 2 jours (8h d'enseignement minimum) et 2 mois.

Mobilités de formation

Cette mobilité s'adresse à tout le personnel de l'établissement pour une durée de 2 jours à 2 mois.

Fonds complémentaires pour les personnes à besoins spécifiques.

Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d'une bourse Erasmus+ spécifique, en complément de la bourse de mobilité prenant en charge les frais supplémentaires engendrés par le séjour en Europe (jusqu'à 100% des frais réels encourus).

Pour tout renseignement contacter le service des relations internationales :

- M. Laurent DAERDEN - Responsable relations internationales  laurent.daerden(at)ac-lille(dot)fr

- M. Stéphane POLOUBINSKI - Coordinateur Erasmus+ ri.0594391c@ac-lille.fr

- M. Gustavo SAN JUAN - Coordinateur Erasmus+ ri.0594391c(at)ac-lille(dot)fr

1. Séjours d’études et de stages dans le cadre du programme Erasmus+

Réservés aux étudiants de l'ésaat.

Participer au programme Erasmus+ permet d’enrichir son parcours, de se perfectionner dans la pratique d’une langue étrangère, de mieux connaître l’Europe, de montrer sa capacité d’adaptation et surtout de favoriser son employabilité :

  • Les étudiants peuvent participer au programme à partir de leur deuxième année d’études.
  • La mobilité peut durer de 2 à 12 mois (y compris une période complémentaire de stage s’il en a été prévu ainsi) à l’issue du BTS.
  • Un stage Erasmus+ est envisageable dès la première année dans le supérieur et au-delà du diplôme. Durée : de 2 à 12 mois.
  • Un même étudiant peut recevoir des bourses pour des périodes de mobilité d’une durée totale maximale de 12 mois par cycle d’études, indépendamment du nombre et du type d’activités de mobilité.
  • Certains étudiants peuvent bénéficier d’une bourse finançant une partie des frais du voyage et de la vie sur place.
  • Être étudiant Erasmus dispense des frais de scolarité dans l’établissement d’accueil.
  • Le programme d’échange est accessible à tout étudiant inscrit à l’Esaat, quelle que soit sa nationalité.
  • Il est indispensable de maîtriser suffisamment la langue dans laquelle les cours sont donnés dans l’établissement d’accueil.
  • Une allocation supplémentaire est accordée aux étudiants ayant des besoins spécifiques.
  • Les étudiants reçoivent une Charte de l’étudiant établissant leurs droits et devoirs.

 

Télécharger la Charte étudiants (PDF)

Pour de plus amples informations, les étudiants sont invités à s’adresser au service des relations internationales de leur établissement.

2. Les écoles partenaires

Vous trouverez ci dessous un tableau des écoles partenaires avec l'ésaat (Vérifiez la validité des accords auprès des coordinateurs).

Accéder au tableau des écoles partenaires (Tableau Google Drive)

3. Les crédits Ects

http://www.agence-erasmus.fr/docs/guide_fr.pdf

La validation des acquis de l’étudiant (contrôle continu, examens…) dans une matière s’accompagne de l’attribution de crédits (30 crédits par semestre). Ces crédits sont, non seulement transférables en France et en Europe mais aussi, capitalisables, donc définitivement acquis, quelle que soit la durée du parcours.

Le sigle ECTS (abréviation du terme anglais European Credits Transfer System) est le terme couramment employé pour le système européen de transfert et d’accumulation de crédits.

Les ECTS rendent l’enseignement supérieur plus transparent dans toute l’Europe et facilitent la reconnaissance des études effectuées. Ils permettent le transfert d’expériences d’apprentissage entre différentes institutions, ce qui permet une plus grande mobilité des étudiants et un parcours plus souple en vue de l’obtention de diplômes.

Un an d’études est représenté par 60 crédits soit entre 1500 et 1800 heures de travail. Un crédit correspond donc à un volume de travail d’environ 25 à 30 heures (volume de travail que l’étudiant est supposé fournir).

Les crédits ne sont accordés qu’aux étudiants ayant validé leurs examens.

Un semestre = 30 crédits ECTS (UK = 60)

Deux semestres = 60 crédits ECTS (UK = 120)

    Reconnaissance des mobilités

  • Les crédits ECTS ne s'obtiennent qu'après l'achèvement complet du travail à fournir et réaliser et l'évaluation appropriée des résultats de l'apprentissage. Ceux-ci correspondent à un ensemble de compétences définissant ce que l'étudiant saura, comprendra ou sera capable de faire après avoir achevé son parcours de formation, qu'elle qu'en soit la durée.
  • La charge de travail de l'étudiant à prendre en considération dans l'ECTS concerne la définition du temps nécessaire à accomplir toutes les activités éducatives, telles qu'assister aux cours, participer à des séminaires, étudier de manière indépendante et personnelle, se préparer et se soumettre aux examens, préparer des projets, etc ...
  • Des crédits sont attribués à toutes les composantes d'un programme d'études (modules, cours, stages, dissertations, thèse etc...), en fonction de la quantité de travail que chaque activité requiert pour réussir ses objectifs propres par rapport au travail total nécessaire pour achever une année complète d'études avec succès.
  • Les résultats de l'étudiant sont sanctionnés par une note locale ou nationale. Un exemple de bonne pratique consiste à ajourer un grade ECTS, en particulier en cas de transfert de crédits.

  • Echelle de notation


    L'échelle de notation ECTS classe les étudiants sur une base statistique. C'est pourquoi les données statistiques concernant les étudiants sont une condition préalable à l'application du système de notation ECTS. Les grades sont attribués aux étudiants ayant réussi, selon l'échelle de réussite suivante :
  • A les 10% meilleurs
  • B les 25% suivants
  • C les 30% suivants
  • D les 25% suivants
  • E les 10% restants.
  • Une distinction est opérée entre les grade FX et F, utilisés pour les étudiants en échec. FX signifie "échec-un certain travail supplémentaire est nécessaire pour réussir" et F: "échec- un travail considérable est nécessaire". L'indication des taux d'échec dans le relevé des résultats est facultative.

      4. Europass

      Europass est une initiative de l'Union européenne visant à aider les citoyens à présenter leurs compétences et qualifications de manière claire et logique, et à favoriser la mobilité géographique et professionnelle.

      Les sites de la Commission européenne

      D'autres sites peuvent aussi vous aider