MENU

Tout commence par l’inauguration d’une bibliothèque à l’école maternelle Villon de Roubaix.


L’école Villon a alors besoin de tote bags pour permettre le transport des livres empruntés par les élèves depuis l’école jusqu’à leur domicile. Les élèves de l’ésaat l’apprennent et l’affaire sera très vite dans le sac !

Les éco-délégués ont l’idée de recycler des draps blancs récupérés lors de leur dernier vide-dressing en sacs grâce aux volontaires du club couture et de réutiliser les emballages carton en pochoirs pour animer une séance customisation avec les jeunes apprentis peintres de l’école Villon.

Puis c’est au tour des élèves de l’ésaat de faire l’apprentissage de la sérigraphie grâce à Mme Leyronnas, professeure d’Arts Appliqués.

Un accueil inspirant

Les élèves de l’école Villon ont eu l’occasion de revenir à l’ésaat accompagnés de leur maîtresse Pauline et des mamans pour récupérer leurs œuvres.

L’occasion en cette fin d’année civile de se détendre en visionnant des courts métrages réalisés par les étudiants en DNMADe Animation.

M. Denève, responsable de la filière Animation leur avait préparé une petite sélection de courts métrages primés et réalisés par nos étudiants.

C’est dans une ambiance chaleureuse que le Père Noël est venu apporter à chaque écolier un magnifique Tote Bag

« I love VILLON » sérigraphié du logo ésaat !

Un rayonnement sur le territoire toujours recherché

Au plaisir de revoir nos jeunes artistes et qui sait, peut être qu’un jour, le petit Sabri, qui adore faire de jolis dessins à sa maman, rejoindra les rangs de l’ésaat !

A l’occasion de « la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes », une centaine de lycéens ont manifesté leur soutien à la cause féminine en participant à la Marche collective contre les violences faites aux femmes en collaboration avec le Centre social Pile-Sainte-Elisabeth et le Centre social Assia Djebar.

/https://www.ville-roubaix.fr/agenda/journee-internationale-pour-lelimination-de-la-violence-faites-aux-femmes

Cette action symbolique forte a permis aux élèves d’arpenter les rues de Roubaix avec des tracts préventifs et informatifs.

Ce projet est coordonné par le Centre communal d’action sociale (CCAS) et met en lumière le collectif « Femmes de Roubaix » qui est un réseau d’acteurs institutionnels et associatifs agissant pour l’égalité Femmes/Hommes à Roubaix. On peut y compter notamment l’association Amitié Partage, le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles, ou encore la Maison des Femmes (CCAS).