MENU

Mobilité internationale

L’ésaat propose plusieurs outils pour réaliser une période de mobilité dans un pays différent, forte de son expérience en la matière et de sa position frontalière.
Effectuer une période de mobilité à l’étranger permet d’enrichir son parcours, de se perfectionner dans la pratique d’une langue étrangère, de montrer sa capacité d’adaptation et surtout de favoriser son employabilité, que ce soit pour les étudiant.e.s comme pour les enseignant.e.s.

La mobilité peut être envisagée pour des études, dans le cadre même des formations proposées à l’école, pour des stages ou pour des combinés des deux : stage et études.

Où partir ?

  • dans l’un des 50 établissements européens avec lesquels l’ésaat a signé un accord bilatéral ;
  • au Canada ;
  • dans le monde entier pour les stages.

Les étudiants partant en Free Mover (aucun programme d’échange n’a été signé avec l’établissement choisi) ne peuvent prétendre à une bourse ERASMUS+ mais bénéficient du réseau de partenaires de l’école.
Tout étudiant a la possibilité de participer au programme de Volontariat International en Entreprise (V.I.E.) : le candidat occupe un emploi au sein d’une entreprise française à l’étranger. Le montant de l’indemnité est fixé par décret ministériel. Pour plus d’information, consultez le site www.mon-vie-via.businessfrance.fr

Pour les assistants de français à l’étranger, faire une demande préalable auprès du bureau des relations internationales en décembre puis effectuer une pré-inscription sur le site du CIEP http://www.ciep.fr/assistants-francais-a-letranger

Erasmus +

Les objectifs de la Commission Européenne en matière d’éducation et de formation tout au long de la vie s’inscrivent dans la stratégie « Europe 2014-2020 » pour l’emploi et la croissance.

L’ambition du programme est de renforcer les compétences de tous les citoyens pour favoriser leur développement personnel et leur aptitude à l’emploi.

L’ésaat participe au programme Erasmus+ depuis 1997 avec pour objectif de permettre à tout étudiant d’internationaliser et de professionnaliser son cursus en étant acteur de sa mobilité.
Les personnels enseignants et administratifs peuvent également bénéficier du programme Erasmus+.

L’équipe des relations internationales se tient à votre disposition pour tout complément d’information :

M. Gustavo SANJUAN, référent relations internationales contacter par e-mail
M. Frédéric LOQUET, coordinateur administratif contacter par e-mail
Mme Juliette CARRETTE, coordinateur financier contacter par e-mail

Mobilités d’études et de stages

La mobilité d’étude Erasmus+ peut s’effectuer à partir de la deuxième année d’études sur une période comprise entre 2 et 12 mois dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur. La mobilité de stage, quant à elle, peut s’effectuer dès la 1ère année (stage d’observation de 15 jours).

Mobilités d’enseignement

Les enseignants peuvent réaliser des missions d’enseignement dans un des établissements européens partenaires de l’ésaat. La durée de la mobilité peut varier de 2 jours (8h d’enseignement minimum) à 2 mois.

Mobilités de formation

Cette mobilité s’adresse à tout le personnel de l’établissement pour une durée de 2 jours à 2 mois.

Fonds complémentaires pour les personnes à besoins spécifiques.

Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’une bourse Erasmus+ spécifique, en complément de la bourse de mobilité prenant en charge les frais supplémentaires engendrés par le séjour en Europe (jusqu’à 100% des frais réels encourus).






1. Séjours d’études et de stages dans le cadre du programme Erasmus+

Participer au programme Erasmus+ permet d’enrichir son parcours, de se perfectionner dans la pratique d’une langue étrangère, de mieux connaître l’Europe, de montrer sa capacité d’adaptation et surtout de favoriser son employabilité :

  • Les étudiants peuvent participer au programme à partir de leur deuxième année d’études ;
  • Un stage Erasmus+ est envisageable dès la première année (15 jours dans le cadre d’un stage de découverte) ;
  • La mobilité peut durer de 2 à 12 mois dans le cadre du parcours de formation ;
  • Un même étudiant peut recevoir des bourses pour des périodes de mobilité d’une durée totale maximale de 12 mois par cycle d’études (DNMADE ou DSAA) pour un stage et/ou une mobilité d’études ;
  • Certains étudiants peuvent bénéficier d’une bourse finançant une partie des frais du voyage et de la vie sur place ;
  • Être étudiant Erasmus dispense des frais de scolarité dans l’établissement d’accueil ;
  • Le programme d’échange est accessible à tout étudiant inscrit à l’ésaat, quelle que soit sa nationalité ;
  • Il est indispensable de maîtriser au moins deux langues pour élargir l’éventail des possibilités d’accueil et favoriser l’aboutissement du projet ;
  • Une allocation supplémentaire est accordée aux étudiants ayant des besoins spécifiques ;
  • Les étudiants reçoivent la Charte de l’étudiant établissant leurs droits et devoirs qu’ils s’engagent à respecter en la signant.

2. les écoles partenaires

Le lien suivant vous permet d’accéder au tableau des écoles partenaires avec l’ésaat (Vérifiez la validité des accords auprès des coordinateurs).

3. Les crédits ECTS

La validation des acquis de l’étudiant (contrôle continu, examens…) dans une matière s’accompagne de l’attribution de crédits (30 crédits par semestre).
Ces crédits sont transférables en France et en Europe. Ils sont capitalisables, donc définitivement acquis, quelle que soit la durée du parcours.

Un an d’études (1500 à 1800 h de travail) est représenté par 60 crédits (30 crédits par semestre).
Un crédit correspond à un volume de travail de 25 à 30 heures (que l’étudiant est supposé fournir).

Les crédits ne sont accordés qu’aux étudiants ayant validé leurs examens.

Pour plus d’information Guide programme d’aide Erasmus (PDF)

Reconnaissance des mobilités

Les crédits ECTS ne s’obtiennent qu’après l’achèvement complet du travail à fournir et réaliser et l’évaluation appropriée des résultats de l’apprentissage.

La charge de travail de l’étudiant à prendre en considération dans l’ECTS concerne la définition du temps nécessaire à accomplir toutes les activités éducatives, telles qu’assister aux cours, participer à des séminaires, étudier de manière indépendante et personnelle, se préparer et se soumettre aux examens, préparer des projets, etc …

Des crédits sont attribués à toutes les composantes d’un programme d’études (modules, cours, stages, dissertations, thèse etc…).

Les résultats de l’étudiant sont sanctionnés par une note locale ou nationale. Un exemple de bonne pratique consiste à ajourer un grade ECTS, en particulier en cas de transfert de crédits.

4. Soutien Linguistique

Un soutien linguistique en ligne a été développé par la Commission européenne pour les étudiants afin d’améliorer la qualité de leur séjour et d’évaluer l’impact de celui-ci sur leurs compétences linguistiques.

Les tests en début et fin de mobilité sont obligatoires ; les étudiants ayant obtenu un niveau C2 au premier test de langue sont dispensés du deuxième test.

Une licence OLS est attribuée à chacun.e des étudiant.e.s préalablement sélectionné.e.s participant à une mobilité entre pays partenaires du programme – y compris les étudiants non allocataires (à l’exception des locuteurs natifs).

Remarque :

Le résultat de ce test en ligne ne constitue pas un critère de sélection.
Effectuer le premier test permet aux étudiants d’accéder à des cours en ligne qu’ils peuvent suivre, à leur convenance, par l’intermédiaire d’une licence qui leur est attribuée.L’attribution de celle-ci est automatique pour les étudiants de niveau A1 à B1.
En revanche, à partir du niveau B2, c’est l’établissement qui attribue la licence de cours, soit dans la langue du test, soit dans la langue du pays d’accueil, si elle est différente de la langue de travail.

5. soutien financier

Le montant des aides est calculé sur une base mensuelle, qui diffère en fonction de la destination, ajustée au jour près en fonction de l’attestation de retour validée par l’établissement ou l’entreprise d’accueil.

6. ressources en ligne

le site Erasmus+ de la Commission européenne
la plateforme Online Linguistic Support (OLS) de soutien linguistique en ligne

le portail Découvrir le monde pour vivre une expérience à l’étranger
le site du réseau Euroguidance (réseau européen de centres nationaux de ressources pour l’orientation et la mobilité)
le site Eurodesk, réseau d’information des jeunes sur l’Europe