MENU

Jeunes professionnelles, anciennes étudiantes de l’ésaat, Delphine Apers et Magali-Aude Dreux ont fondé leur propre studio de graphisme à Lille, le studio Disco.

L’équipe pédagogique de Graphisme les a invitées pour encadrer un workshop sur une semaine avec les étudiants et étudiantes de 3e année de DN MADe Graphisme en cette fin de premier semestre.

Elles ont choisi de les faire travailler sur une problématique de représentation de données sur le thème de la pomme de terre.

Quelques pages du fanzine « patate »

Chaque groupe avait comme objectif de représenter une recette à base du célèbre tubercule : Gnocchi, purée, poêlée sautée aux herbes, etc. Les quantités, les gestes, les durées de cuisson… ont fait l’objet d’expérimentations dans leur représentation ; la médiation et la mise en page ont été dirigées par les graphistes du studio Disco.

Le résultat de la semaine était la réalisation d’un petit fanzine collectif mis en page et finalisé par le collectif.

Quatre jours intenses de workshop pour les première année dnmade graphisme ! Léo Carbonnet, designer graphique et typographe, a demandé aux étudiants de modifier le dessin de polices de caractères de référence (Bodoni, Avenir, Univers, etc.) en intervenant sur un critère particulier comme la graisse, la largeur, les pleins et déliés ou les empattements, la difficulté consistant à obtenir sur l’ensemble des 26 glyphes une harmonie et une lisibilité suffisantes. À partir de ce nouvel alphabet les étudiants ont créé un poster présentant un pangramme* de leur conception.

Toutes les étapes de travail ont été réalisées à la main et au photocopieur ! Pas toujours évident de se passer de cet outil à tout faire mais le dessin et le montage traditionnel ont été un formidable moyen de comprendre ce qui constitue un caractère typographique et un véritable défi pour les étudiants pour régler correctement son texte dans la composition du poster.


Bravo pour la ténacité et la rigueur mise en œuvre par les binômes (associant les 2 parcours) pour cette recherche de qualité et à Léo Carbonnet qui a poussé l’ensemble du groupe vers l’excellence !


*Un pangramme est une phrase comportant toutes les lettres de l’alphabet.

https://leocarbon.net/

Le Challenge Léonard est un marathon créatif de deux jours permettant à 120 étudiantes et étudiants issus de formations culturelles et créatives de développer leur esprit d’entreprendre et leur créativité.
A l’initiative de Pépite Lille HDF et porté par l’Université de Lille, il concourt au développement des liens entre l’enseignement supérieur, la culture et le monde socio-économique.

Challenge Léonard 2022, l'équipe des étudiants de DSAA
Challenge Léonard 2022, l’équipe des étudiants de DSAA

Organisé au Lam (Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut) de Villeneuve d’Ascq, le challenge s’est tenu cette année les 28 et 29 novembre. Pour sa cinquième édition, le thème proposé aux équipes trans-disciplinaires était “L’art dans la ville”.
Quelques étudiants et étudiantes des formations de DSAA de l’école y ont participé, encadrés par leurs enseignants et enseignantes. Voici une liste des projets primés :

Hotel Léon’art

Groupe de Romane Feret (DE) et Canelle Valeray (DG)
Exploitation d’un espace restaurant en attendant des travaux.
Un artiste va créer des œuvres mobiles et des œuvres sur le sol et les murs qui seront conservées par la suite.
Sensibiliser un public de 15 à 25 ans.
Promouvoir l’art auprès d’un public non averti.

Color collect : artcyclez vos déchets

Justine Adnot (DMT), Inès Jamet (DE), Elisa Dumont (DP)
Dispositif qui permet aux usagers de 3 lieux significatifs de participer à une collecte en vue de 3 créations d’œuvre d’art (pas d’œuvre d’art dans ces lieux pour l’instant).
Lieux : halle Wazemmes, stade Pierre Mauroy, euroteleport Roubaix.

Sens’évent – signal étique

Marion Raffin (DMT) et Manon Gironcel (DMT)
Campagne de communication visuelle et sensorielle par un parcours de silhouettes avec une signalétique d’un endroit de la ville vers le Lam pour faire venir une population qui ne vient pas habituellement au musée (les étudiants).
Choix d’un papier ensemencé pour l’affichage et donc biodégradable en fin de campagne de communication.
Objectifs : rendre les personnes curieuses grâce à des silhouettes sur des affiches et diffusion sur les réseaux sociaux pour susciter l’envie de les voir au Lam dans une salle dédiée, Instagram Lam, avec l’objectif d’un concours photos avec une remise de prix lors de vernissage..

Art recup

Noemie Pallut (DP)
Projet artistique qui permet aux habitants et acteurs économiques d’être acteurs culturels et écologiques et dynamiser les quartiers.
Créer des œuvres avec du matériel de récupération des acteurs économiques locaux. Œuvres exposées dans l’espace public

Psst, par ici …

Fleur Dubuis (DMT) et Léa Gauguier (DP)
Parcours hors des murs pour faire connaître l’art brut et contemporain – Partir de Lille, Villeneuve d’Ascq, Roubaix. Tous ces parcours convergent vers le LAM. En ville (flèches) au parc (balises), au musée (signalétique au sol)
Cible visée : étudiants
Signalétique qui part des endroits où les étudiants se trouvent (bars, gares, universités).

Du 17 au 21 octobre 2022, les étudiants des DSAA mentions espace, graphisme et produit se sont réunis dans le cadre du workshop « Design en Vallée de Scarpe ». Le workshop a constitué la première phase d’un concours organisé par Le Parc Naturel Régional Scarpe Escaut pour concevoir l’aménagement de lieux de pause le long de la voie verte de la vallée de la Scarpe.

L’ambition de ces aménagements est de développer l’attractivité touristique du territoire qui recèle des pépites naturelles et patrimoniales aujourd’hui insoupçonnées du grand public voire même des habitants de la vallée. Les futurs lieux de pause devront rendre aux visiteurs de passage dans la région ou qui habitent à proximité la possibilité de fréquenter les berges de la Scarpe en proposant des expériences sensorielles insolites à destination des promeneurs et des cyclistes.

Les étudiants ont été répartis en 10 équipes inter-mention pour travailler sur un des trois sites proposés : l’écluse de Thun-St-Amand, la tourbière de Vred, le pont métallique de Germignies. Pour chaque site, il s’agissait de concevoir des points de vue vers les espaces naturels ou patrimoniaux, des mobiliers de pause, des éléments de signalétique et des supports pédagogiques.

Les étudiants ont été accueillis durant trois jours au centre d’éducation à l’environnement d’Amaury, dans un cadre forestier idyllique. La première journée a été dédiée à la présentation des enjeux du projet et à la visite des trois sites. Les jours suivants, les étudiants ont travaillé en équipe sur la conception, accompagnés par les enseignants des trois mentions et par Karine Haudrechy, paysagiste.

A l’issue de la semaine, les 10 équipes ont soutenu leur projet devant les partenaires qui ont fait part de leurs conseils et de leurs remarques en vue d’affiner les projet.

Prochaine étape : ajuster et développer les propositions pour les présenter en janvier au groupe de travail Itinérance qui désignera les trois projets lauréats !

Qu’est ce que le Culturathon ?
Un marathon créatif et collaboratif de 36 heures pour imaginer des projets culturels innovants et durables.

Alison Ganion, Maligué Pitou, Eléonore Naert, étudiantes en DNMADe Événement et Graphisme à l’ésaat, ont gagné le deuxième prix, avec leurs co-équipiers : Corentin Sido, Anthonin Houiller, Honorine Rucelle, Arthur Cuvillon, étudiant·es à l’IUT de Lens, et Isabelle Delloye, en reconversion professionnelle.
Leur projet ? Culturail, un TER réaménagé en train culturel accueillant le public en gare : expositions, prolongations d’expositions, concerts, conférences, pièces de théâtre…

C’est à Amiens, dans les locaux de l’école Waide Somme/Image animée, qu’une partie de nos étudiants et étudiantes en deuxième année de DNMADE Graphisme_Supports connectés et DN MADe Cinéma d’animation, s’est retrouvée pour une semaine intensive de Workshop, organisée par les Rencontres Audiovisuelles de Lille, autour de la technique de “Video Mapping“.

Nos élèves, répartis en petits groupes avec des étudiant·es de l’école amiénoise, ont eu 5 jours pour réaliser une production animée, avec, pour support, une des maisons emblématiques du centre-ville : La Maison du Sagittaire.

Ces créations collectives seront projetées sur la façade de ce même bâtiment, lors de la clôture du “Vidéo Mapping Festival 2022“, du 20 au 22 octobre prochain.

Pour cette nouvelle rentrée, un workshop d’intégration réunissant les étudiants et étudiantes de 1ère et 2e année DN MADe Graphisme s’est déroulé autour de la saison « Les mots Voyageurs » à la Condition Publique de Roubaix

Ainsi, après avoir visité les expositions « Vacarme » et « Tisser-métisser » et réalisé de nombreuses photos, vidéos, interviews des visiteurs mais aussi rédigé des textes livrant leur ressenti propre, les étudiants ont produit dans la semaine des objets graphiques imprimés et numériques qui traduisent leur regard, leur perception de cet évènement.

La carte blanche proposée par notre partenaire La Condition Publique a permis aux étudiants du parcours Édition Multisupports de réaliser des compositions texte/image qui seront affichées sur le « mur agenda » à l’entrée de l’exposition « Vacarme » et à ceux du parcours Supports Connectés de produire des animations et articles pour le site internet de la Condition Publique, prochainement visibles dans l’onglet Magazine

GIF réalisé par la team Les maux des mots

GIF réalisé par la team TINTAMARRE

En parallèle de leur travail de longue haleine sur leur article et leur projet personnel, les étudiants et étudiantes de 3e année de DN MADe exercent leur créativité et leurs compétences techniques sur des sujets proposés par l’équipe pédagogique. La dernière promotion de DN MADe graphisme, option Édition Multisupport, a eu à concevoir l’identité visuelle visuelle d’une exposition fictive sur le culturisme.

Intitulée Muscles XXL, cette exposition imaginaire – mais crédible – était censée évoquer l’histoire et l’esthétique du culturisme en recensant les pratiques et figures iconiques, masculines et féminines, de cette discipline et pourrait se tenir au Musée National du Sport de Nice.

Muscles XXL
Affiche de l’exposition proposée par Samuel Ouverlot
Muscles XXL
Muscles XXL, affiche de l’exposition proposée par Lisa Robart
Muscles XXL
Muscles XXL, affiche de l’exposition proposée par Romy Warembourg

L’enjeu pour les étudiants et étudiantes de graphisme était donc de proposer des visuels efficaces et pertinents, avec un impact fort, comme ils pourront avoir à en produire dans le milieu professionnel.

Les réalisations produites par les 4 étudiants et 10 étudiantes de la promotion 2022 donnent une démonstration de la variété de positionnements que les designers graphique peuvent avoir sur un même sujet, déclinés sur des supports variés : affiche, cartes de communication, billets, catalogue de l’exposition et teaser animé en utilisant les matériaux à leur disposition, photographies, couleurs, textes, typographies, dessin…

Une démonstration de variété et de pertinence sur un sujet de culture pop pour ces apprentis graphistes.

Les 8 et 9 septembre, se sont tenues les journées d’intégration de DSAA de l’ésaat. Les étudiants de première année des mentions espace, graphisme, produit et mode et textile ont été répartis en 11 équipes pour concevoir des microarchitectures en carton à l’aide des kits d’assemblage MakeDo.

Durant ces deux intenses journées, les équipes de 4 ou 5 étudiants ont travaillé à partir de carton ondulé de récupération et ont expérimenté les assemblages pour imaginer de petites construction portant un regard sur la question d’habiter la ville aujourd’hui. A l’issue des deux jours, chaque équipe a présenté un prototype à l’échelle 1/5ème en présence de Bertrand Baudry, curateur de la makerFaire.

Ces micro-architectures seront réalisées à l’échelle 1 lors d’ateliers avec des élèves de primaire le vendredi 14 octobre pour l’édition 2022 de la makerFaire qui se tiendra à Lille, à la Gare Saint Sauveur.

Après la mise en ligne du nouveau site, les sections de DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués) de l’ésaat ont mis en ligne les catalogues de cours de leur mention respective, à l’image de la nouvelle charte graphique.

On y trouve l’intégralité des contenus dispensés rédigés par les enseignants et enseignantes en charge des différentes Unités d’Enseignement (UE), le tout coordonné par l’équipe pédagogique et mis en page dans une version que nous espérons précise et néanmoins digeste.

Ces PDF pèsent moins de 2Mo et doivent permettre aux étudiants et étudiantes voulant postuler dans ces sections de connaitre plus précisément les contenus des cours qui y sont dispensés. Ils ont vocation à être mis à jour au fur et à mesure des évolutions des pratiques professionnelles des domaines et de leur enseignement.

Les catalogues de cours des formations de DN MADe devraient être mis en ligne sur notre site avant la fin de l’année scolaire.