MENU

Poursuite logique de la mise à jour de ses outils de communication numérique, l’ésaat se dote d’un site dédié à ses formations de DSAA.

Les quatre mentions de DSAA de l’école (Espace, Graphisme, Produit et Mode & Textile) sont donc visibles sur le site à l’adresse : www.esaat-dsaa.com

Les équipes pédagogiques, les étudiants et les étudiantes pourront y déployer plus précisément les résultats de leurs ateliers, lister les mémoires de diplômes, les ateliers et workshop

Pensez à mettre le lien dans vos signets.

La question des inscriptions et du recrutement commence à se poser, profitons des périodes de Portes Ouvertes en Distanciel pour donner quelques informations.

DSAA

Pour candidater à l’ésaat en DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués, niveau Master) à la rentrée 2022, vous aurez du 7 mars au 27 avril 2022 pour remplir le formulaire de candidature en suivant le lien : candidature DSAA (jotform)

Attention : vous devrez téléverser des documents (portfolio, bulletins, etc) au format PDF.
A la réception de votre candidature, nous vous enverrons une confirmation et éventuellement un lien pour un entretien d’admission (en visioconférence) qui se dérouleront du 16 au 20 mai.

Seconde STG

Pour une entrée à l’ésaat en seconde GT ou en première STD2A à la rentrée 2022, vous aurez du 7 mars jusqu’au 10 avril 2022 pour remplir le formulaire de candidature en suivant le lien : candidature STD2A.

Attention : vous devrez téléverser vos bulletins du 1er et 2nd trimestres de troisième au format PDF (vous pouvez vous rapprocher de votre chef d’établissement pour obtenir ces documents).
A la réception de votre candidature, nous enverrons à votre chef d’établissement une fiche de renseignements complémentaires qu’il devra nous envoyer avant le 24 avril 2022.

Rappel DN MADe

La candidature et la sélection pour les filières de DN MADe se fait uniquement sur ParcourSup, consultez la plateforme nationale pour plus d’informations.

Lisa Glories et Lisa Rochefort étudiantes en 3e année de DN MAde textile nous partagent leur analyse des comportements des consommateurs face aux sneakers dans le cadre du sujet « haptique optique » mené par Christophe Cellier professeur d’arts appliqués. Dans ce qui ressemble à une étude oculométrique, le contraste des couleurs et des matières saisi par l’oeil génère l’intérêt, l’attraction, la répulsion, le désir et la convoitise.

Évocation d’animaux véritables ou imaginaires par mimétisme ou hybridation.
Expérimentations avec peintures, pâtes pigmentaires, impressions et enductions.

Ennoblissements mécaniques : gaufrage, calandrage, contrecollage, aiguilletage, brossage, grattage, broderie, découpes et incrustations.

Projet mené avec les DSAA Design Mode et Textile par Coraline Magny enseignante d’arts appliqués.

Engagés dans les problématiques contemporaines de la filière mode & textile, les étudiants designers travaillent avec les élèves ingénieurs. Dans cette perspective trois axes de recherche ont été définis :

la mode & le luxe, le développement durable et les tissus techniques.

Lou-Anne Boehm designer e-textile avec la présentation de sa solution de plaid connecté Maase, Hélène Verhelle designer et styliste avec son approche slow design et Noémie Pichon doctorante en ingénierie textile spécialiste de la démarche RSE ont contribué pendant l’année 2021-2022 à cette collaboration transversale.

A l’invitation de Mélanie Hanscotte, Secrétaire Générale de la Plaine Images, huit étudiants du DN MADe mention Textile de deuxième et troisième année représentaient l’ésaat au 5e forum ère numérique, les 18 et 19 novembre de cette année.

Gabriel Roches, Janelle Thomas, Lison Forgeois, Gabriel Montout, Lisa Glories, Lisa Rochefort, Meryl Brunelle et Ameline Mainois ont animé des ateliers Clo 3D à destination des collégiens et des lycéens de la MEL. Ces ateliers avaient pour objectif de transmettre au jeune public une image actualisée des métiers du textile qui intègrent le numérique depuis une trentaine d’années.

Les nouvelles interfaces présentées par nos ambassadeurs sont plus intuitives et permettent une approche ludique et sensible des textures, de la création de motifs, de la modélisation des avatars et du prototypage des vêtements. En d’autres termes, et à l’instar de la plupart des industries, le processus de création et de production textile tend à se gamifier.

Grâce à l’encadrement de nos étudiants les participants du forum ont produit au bout de quelques minutes leurs premières pièces de couture virtuelle.

Le DN MADe mention textile inaugure la formation en alternance à l’ésaat pour trois étudiantes de troisième année.

Ce dispositif leur permet de partager leur temps de formation entre l’entreprise et les cours.

Cette expérience professionnelle enrichit, d’une part, leurs compétences dans la continuité du stage de douze semaines effectué en deuxième année et, d’autre part, leur permet de répondre à des missions en tant que designer ou artisan d’art.

Les entreprises partenaires de ce dispositif contribuent à l’accompagnement des alternant·es sous l’égide de l’Education Nationale et du GRETA Lille Métropole. Nous remercions la société DFM couture et les entreprises Clayrton’s et Décathlon pour leur engagement et leur soutien actif dans le cadre de la professionnalisation de nos étudiantes de cette année. Les demandes de formation en alternance feront l’objet d’une sélection en fonction du projet professionnel de l’étudiant·e et des capacités d’accueil de l’entreprise.

Les étudiant·e·s de deuxième année de DSAA des mentions espace, graphisme, produit et textile ont participé à la 4ème édition du Challenge Léonard.

Ce Hakhaton organisé par le Pépite Lille Hauts-de-France, le Campus des métiers et qualification image et design et la mission ALL- Autour du Louvre-Lens a pour vocation de sensibiliser les étudiant·e·s à l’entrepreneuriat dans les domaines de la culture.

Le challenge s’est déroulé les 22 et 23 novembre. Il a réuni plus de 120 étudiant·e·s issu·e·s de différents organismes de formation de la région : l’université de Lille, l’ésaat de Roubaix, l’ESAD d’Amiens, le lycée Gaston Berger de Lille, l’Université d’Artois, le lycée Voltaire de Wingles.

Durant deux jours, les étudiant·e·s ont pu vivre une expérience entrepreneuriale culturelle créative, inédite et valorisante en immersion sur trois sites emblématiques du territoire : Le musée du Louvre-Lens, Louvre Lens Vallée et le Stade Bollaert-Delelis.

Réparti·e·s par équipe, ils et elles ont été missionné·e·s pour imaginer des concepts répondant aux problématiques posées par les partenaires culturels et touristiques : Le musée du Louvre-Lens, Louvre Lens Vallée, le Stade Bollaert-Delelis, l’Office de tourisme de Lens-Liévin, la Cité des Electriciens, le Centre Historique Minier de Lewarde, Arenberg Creative Mine, le site du 9-9 Bis, le Service Commun de Documentation de l’Université de Lille.

Afin d’impulser une dynamique collective de projet et d’accompagner les équipes dans leur démarche entrepreneuriale, les étudiant·e·s ont été accompagné·e·s par des professionnel·le·s : designers, créateurs d’entreprise et spécialistes de la culture.

À l’issue des deux jours, les étudiant·e·s ont exposé leurs propositions aux partenaires dans le hall du Louvre Lens.

Une exposition des productions étudiantes se tiendra à la Bibliothèque Universitaire de l’Université de Lille sur le campus Pont-de-Bois du 17 au 28 janvier 2022.

Ce jeudi et ce vendredi, 23 et 24 septembre, une sélection de projets de fin d’études de DSAA sera exposée à l’ésaat dans le cadre de la France Design Week.

L’occasion pour quelques étudiant·es des mentions Espace, Produit, Graphisme et Textile qui ont soutenu leur projet l’an dernier de montrer l’étendue de leur savoir-faire et d’expliciter leur démarche.

Les visiteur·es sont attendu·es toute la journée du vendredi, entre 9h et 17h, dans la salle de gymnastique de l’école, au fond de la cour.

En complément de la grande exposition-évènement Colors, etc. visible jusqu’au 14 novembre au Tri Postal, l’organisateur Lille3000 a offert une belle vitrine aux jeunes diplômé·e·s de la région lors d’une exposition intitulée Young Colors.

Visible entre mai et juillet de cette année, l’exposition mettait en avant de jeunes créateurs et créatrices récemment diplômé·e·s et issu·e·s de 11 établissements d’enseignement artistique de la Métropole Européenne de Lille et des villes de Gand, Courtrai et Tournai en Belgique.

L’ésaat faisait partie de cette prestigieuse liste avec les productions de deux anciennes étudiantes, Luce Terrasson, diplômée du DSAA Textile, co-fondatrice du collectif Cela, et Gaïa Grandin Mendzylewski, diplômée du DMA Cinéma d’animation.

Le projet de Luce, intitulé Résolution, met en place un dispositif coloré de lumières disposées sur des baguettes rotatives, une expérience immersive, visuelle, sonore et spatiale.

Le projet de Gaïa est un film d’animation, intitulé Mes lèvres brûlent, réalisé en résidence au studio Train-Train lors de la formation Complémentaire qu’elle a suivie à l’ésaat.

Le teaser du film est visible en ligne.