Pierre-Louis Florval

  • DSAA Design Graphique

Étudiant en Diplôme Supérieur des Arts Appliqués, mention Graphisme à l’ésaat, je soutiendrai mon diplôme en 2022.

J’ai eu un véritable coup de cœur lorsque j’ai visité l’ésaat à l’occasion des portes ouvertes. J’ai tout de suite aimé les lieux et l’ambiance. Et je n’ai pas été déçu par la suite !

Par exemple, chaque vendredi, lorsque j’étais en BTS, nous ramenions un goûter pour la classe à tour de rôle. Ce sont des moments conviviaux qui étaient particulièrement appréciés. On en profitait également pour fêter les anniversaires, Noël, etc. En 2020, le confinement ne nous a pas permis de terminer l’année comme il se doit, par un festin. Nous avons donc chacun dessiné sur un support numérique un gâteau ou une boisson : notre banquet de fin de promotion n’a pas eu lieu, mais nous avons tout de même pu fêter la fin de notre formation avec ce goûter numérique.

être de plus en plus curieux

Par ailleurs, l’ésaat m’a apporté des compétences solides. J’y ai appris à être de plus en plus curieux, à chercher des références, à approfondir mes connaissances. Le CDI est une bonne ressource, et j’ai pu y découvrir des graphistes ou des illustrateurs comme Brecht Evens. J’ai également appris à maîtriser une multitude de techniques, d’outils, etc. Le logiciel After Effects, par exemple, a modifié ma méthode de travail et ma conception de l’image, qui restait fixe dans mes projets depuis la seconde. Un autre aspect essentiel pour moi à l’ésaat, ce sont les échanges avec les étudiants de ma classe. Ils ont été une richesse et une source d’inspiration importantes, en apportant à chaque projet une grande diversité de points de vue. 

J’ai un profil particulier qui nécessite l’aide ponctuelle d’une AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) et l’équipe pédagogique a su s’adapter à ma différence et m’accompagner, toujours avec un regard bienveillant. Un véritable atout dans mon parcours ! Ce que je retiens surtout de l’ésaat, c’est que l’ambiance de travail est agréable et les profs à notre écoute.

Après mon diplôme, je me vois plutôt en graphiste indépendant. J’aime tout faire de A à Z dans un projet, et être indépendant me permettrait de travailler de manière polyvalente, de jouer tous les rôles.

un projet

un travail plastique sur la génération de formes

Le projet « En-quête » nous a été proposé en première année de DSAA, dans le cadre du cours d’expression plastique. Il s’agissait d’expérimenter et de questionner un sujet donné avec des médiums variés afin de développer une démarche plastique, de trouver nos propres réponses. Le déclencheur du projet était la foire aux manèges de Lille. J’ai choisi de focaliser mon attention sur les lumières en mouvement générées par les manèges.

J’ai commencé ma recherche par un reportage photographique et produit un catalogue de traces lumineuses. J’ai ensuite transposé quelques traces choisies dans d’autres techniques : modification numérique, isolation des phénomènes, découpe laser, impression 3D. Les gestes lumineux provenant des manèges ont ainsi donné lieu à onze affiches, une brochure et des formes extrudées en trois dimensions. Les mouvements lumineux se figent, deviennent matrices, donnent forme à des engins énigmatiques ; autrement dit, le mouvement lumineux impose la forme graphique et la transforme en objet inconnus.

Ce projet m’a appris à varier les formes, à les décliner, à les adapter selon le type de support ou de technique. D’une image photographique très détaillée j’ai abouti à des formes palpables en trois dimensions, en passant par un livret composé d’aplats ; ces variations ont pour lien les matrices initiales que sont mes photographies. Ce travail m’a montré l’intérêt de partir d’une première production pour générer des formes nouvelles. Aujourd’hui, ce travail de déclinaison, de variation, me permet de créer une vraie cohérence graphique dans mes différents travaux, aussi bien numériques qu’imprimés.

www.linkedin.com
instagram
stage à Marinecom, agence de communication
stage à Imagis, agence de communication
stage à Happy day, agence de communication
stage à Ediprim, imprimerie
stage au Palais de L’Univers et des Sciences (PLUS), planetarium
stage à la Mairie de Bray-Dunes, service infographie

Projet « En-quête », Pierre-Louis FLORVAL
Projet « En-quête », Pierre-Louis FLORVAL
Projet « En-quête », Pierre-Louis FLORVAL
Projet « En-quête », Pierre-Louis FLORVAL
Projet « En-quête », Pierre-Louis FLORVAL