MENU

La Nuit de l’Animation, qui se déroulera au Théâtre Sébastopol de Lille, le samedi 24 septembre, de 21h00 à 6h du matin, c’est 9 heures de projection, dédiées au film d’animation : inédits, coups de cœur, courts, clips et longs métrages à (re)découvrir dans une ambiance survoltée.

C’est durant cette soirée que chaque année un focus est fait sur la création régionale. Cette année, le choix s’est porté sur l’ésaat et ses formations en cinéma d’animation.
Nous avons donc l’honneur d’ouvrir la soirée en présentant un certain nombre de courts-métrages d’animation réalisés par nos étudiant·es, depuis plus de 20 ans.

1998 était en effet l’année d’ouverture de la première formation post-bac en cinéma d’animation dans un établissement public : le DMA_Diplôme des Métiers d’Arts (devenu depuis 2019, le DN MADe Cinéma d’Animation.), fruit d’un travail de plus de 3 ans de quelques enseignant·es de l’ésaat (toujours bien présent·es au sein de ces formations), aidé·es en cela par les professionnel·les de la Région.
Cette formation initiale a été complétée, depuis 2015, par une formation professionnalisante d’un an : la FCIL Cinéma d’animation.

Un beau brassage générationnel se prépare, car un certain nombre de réalisateur·trices des films sélectionnés ont répondu présent·es pour assister à cette projection.

Réservation ouverte ici.

Nos formations en Cinéma d’animation (DN MADe et FCIL) seront mises à l’honneur durant les prochains jours, puisque durant le Festival International du Court de Lille, qui commence ce vendredi 17 septembre pour se terminer le dimanche 25 septembre, plusieurs rendez-vous leur seront consacrés :

Mardi 20 septembre à 18h00 à la Gare Saint-Sauveur de Lille : présentation en avant-première de la bande annonce réalisée par nos étudiant·es de deuxième année (design sonore réalisée par Fred Candeille_Studio La fabric, à Roubaix), suite à un projet initié par la DRAC Hauts-de-France et Noranim, afin de valoriser les dispositifs d’éducation au cinéma autour de la thématique “Une ode au cinéma“. Pour réserver, c’est ici (Entrée gratuite)

• De plus, un grand nombre des élèves de notre parcours sont actuellement engagés sur les “Marathon du court“. Le challenge à relever ? Réaliser un court-métrage d’animation sur un week-end (du 16 au 18 septembre) à partir d’un thème dévoilé uniquement le vendredi soir.
Rendez-vous le dimanche 25 septembre, à 15h00 au théâtre Sébastopol de Lille, pour la projection de l’ensemble des contributions reçues (pas de réservation nécessaire) et à 19h00 pour l’édition du Palmarès. Pour réserver, c’est ici (entrée gratuite).

La fin de l’année scolaire s’est bien terminée pour les étudiant·es de notre DN MADe Cinéma d’animation, 2ème année.

La section a, en effet, réussi à décrocher les 3 prix du public (sur 3), suite à sa participation aux derniers « Espoirs de l’animation 2022 », concours organisé par le groupe M6, à destination de ses trois chaines jeunesse : Gulli, Tiji et Canal J (voir news du 9 mai 2022).


Prix du Public Tiji : “Sors de ta coquille“, de Bun Chaï Ly, Alya Delebarre, Margot Le Peltier, Sasha Dufour (pour l’ésaat) et de Sarah Haggouchi, Thomas Delannoy, Matisse Braint, Ethan Papin (pour Jean Rostand).


Prix du Public Canal J : “A fleur de mots“, de Timothé Reniers, Lucas Dos Santos, Manon Dulas, Marie Lannoy, Héloïse Detavernier (pour l’ésaat) et d’Allan Liazid, Liam Roussel, Léa Henin, Victor Coanon (pour Jean Rostand).


Prix du Public Gulli : “Vide ton sac“, de Rose Bucci, Anna Vincent, Noumydia Mazzouzi, Eva Gomez (pour l’ésaat) et de Tom Sentune, Cynthia Lawson, Mathieu Garot, Oscar Son (pour Jean Rostand).

Le concours a pour but de donner un coup de projecteur sur les formations en cinéma d’animation du territoire ; ainsi, chaque école participante (Esaat/Roubaix, Estienne/Paris, Emile Cohl/Lyon, EMCA/Angoulème et La Poudrière/Valence pour cette année) a eu un mois pour produire un film d’une minute sur un thème imposé ( “Parler, c’est se libérer“ pour cette année), dévoilé le matin du premier jour.

Un beau challenge que nos étudiant·es ont réussi à relever dans le délai imparti, aidé·es en cela par la section BTS “Métiers du son“ du Lycée Jean Rostand de Roubaix, chargée de la création du design sonore pour chacune des productions réalisées par notre école.
La diffusion des films s’est déroulée en mai-juin dernier sur les 3 chaines pré-citées, ainsi que sur le site de de la chaine Gulli.

PANG est un groupe de rap belge, liant écologie et rap avec beaucoup d’autodérision.

Son nouveau. clip – “Je cherche autre chose“ a pour objectif d’accompagner une levée de fonds pour le projet de La Ferme des Arondes. Cette initiative de 6 producteur·ices a pour ambition de reprendre une ferme à Profondeville (en Belgique, dans les environs de Namur) afin d’y créer une ferme collective, respectant les principes de l’agroécologie et agroforesterie, et favoriser ainsi la biodiversité, régénérer la vie des sols et stocker un maximum de carbone.

Pour cette nouvelle production, le réalisateur, Eric Deschamps (du collectif Dick Laurent), désirait placer quelques plans animés pour introduire le propos de la chanson.
C’est donc sous les bons conseils d’un de nos anciens étudiants Thomas Plaete que contact fut pris avec notre école et que nos premières années en DN MADe Cinéma d’animation eurent à relever ce défi, le délai imparti étant très court.
Encadré·es par l’équipe pédagogique, seul·e ou en binôme, les élèves ont dû réaliser 10 décors, qui devaient inclure pour chacun une brève animation et/ou un léger mouvement de caméra, selon un story-board pré-établi.

Le résultat final est maintenant visible en ligne depuis quelques jours.

François Souvay et Nell Guy : Plan N°1 animé : vol d’oiseaux
PANG_ Clip : “Je cherche autre chose“

C’est à partir de ce lundi 9 mai et jusqu’au mercredi 1er juin, que commencera la diffusion des films d’animation réalisés dans le cadre du concours Les espoirs de l’animation sur l’antenne de Canal J, Tiji, Gulli et éventuellement, La Chaîne du Père Noël en fin d’année (ainsi que sur les sites de chaînes et potentiellement leurs réseaux sociaux).

Pour rappel, cette opération, organisée par le groupe M6, a pour but premier de valoriser l’animation française au travers de ses écoles et de faire connaître ses filières de formation, notamment auprès des enfants et du grand public.

Elle permet de placer ainsi les étudiant·es en situation quasi-professionnelle car ils·elles doivent répondre à un travail de commande d’un diffuseur avec sujet imposé (Parler, c’est se libérer pour cette année), et délai de production réduit : un mois.
Un prix du public (vote des enfants) et un prix professionnel (vote de professionnel·les) viendront clore l’édition 2022, le 23 juin prochain.

Cette année, 5 écoles ont répondu à l’appel : la Poudrière (Valence), Estienne (Paris), EMCA (Angoulême), Emile Cohl (Lyon) et… l’ésaat (Roubaix)

Les élèves de notre deuxième année de DN MADe Cinéma d’animation ont donc eu la lourde tâche de relever ce défi, aidé pour la création du design sonore par les élèves du BTS Métiers du Son, de l’école Jean Rostand de Roubaix. Après une première semaine passée à l’écriture du scénario, aux recherches graphiques, à l’élaboration du story-board et de l’animatique, et trois semaines passées à la fabrication par équipe de 4 à 5, les étudiant·es ont réussi ce challenge et finalisé, en 3 semaines intensives, 3 courts métrages d’une bonne minute chacun : Sors de ta coquille (pour Tiji), Vide ton sac (pour Gulli) et A fleur de mots (pour Canal J).

En attendant de pouvoir mettre en ligne, sur le site de notre école, cette nouvelle édition, vous pourrez la découvrir en début de soirée, sur les chaines Jeunesse du groupe M6, ou sur Gulli.fr.

Hypothermie est un court-métrage d’animation 2D, réalisé sur un thème imposé : Chambre Froide, dans le cadre du Marathon du Court de Lille 2021.

Réalisé en 3 jours par 3 étudiantes de notre DN MADe Cinéma d’animation, troisième année : Betty Genet, Nao Claude et Miléna Mattioli, aidées par deux de leurs ami·es : Romain Jordan Leone et Lal Sarasvati , cette petite production, délicate et sensible va connaitre dans quelques mois les honneurs d’une projection sur grand écran.

Avec d’autres courts métrages nationaux et internationaux, ce film vient en effet d’être sélectionné pour faire partie du catalogue Flux 2022-2026, dispositif à l’initiative des Rencontres Audiovisuelles de Lille qui a pout but de réinvestir l’avant-séance des cinémas de petite et moyenne exploitation de la Région Hauts-de-France.

Il sera donc projeté, dans un avenir plus ou moins proche, en première partie des séances des cinémas partenaires de cette opération.

Les étudiants et étudiantes de seconde année de DN MADe Cinéma d’animation ont réalisé un sujet de décor pendant leur premier semestre, ce qui a nécessité l’intervention d’une grande partie de l’équipe pédagogique.

L’objectif était de réaliser un décor multicouche permettant la réalisation d’un travelling en parallaxe donnant un effet de profondeur. Le thème donné était la découverte de l’Atlantide, dont chacun et chacune était amené·e à proposer sa vision personnelle. Le plan produit devait mettre en scène un bathyscaphe s’enfonçant dans les profondeurs sous-marines.

Décomposition d’un décor en Overlays, travail de Thimothé RENIERS

un plan composité de découvertes sous-marines

Travaillant sur les phénomènes de réfraction et de lumière en Sciences physiques, les étudiants ont également réalisé en atelier de courtes animations d’animaux marins fantastiques à intégrer à leurs décors, des plantes aquatiques, des effets de lumières, etc.

Pour finir, ils ont agencé leurs créations dans un compositing intégrant l’animation du décor et l’ajout d’effets de particules (bulles, bancs de poissons…), de réfraction, de lumière et sonorisé le tout dans un plan d’une vingtaine de secondes.

Voici assemblé dans une vidéo l’ensemble de leurs productions.

Après la fabrication de leurs marionnettes lors d’un précédent workshop, les DN MADe3 Cinéma d’animation se sont maintenant attaqués à leur mise en situation.
A partir de décors en carton préalablement réalisés, chaque élève a dû imaginer une mise en scène spécifique, en utilisant les possibilités offertes par la prise de vue photographique pour la concrétiser (cadrage, éclairage, …).

L’occasion leur a été ainsi offerte de découvrir toutes les étapes de préparation d’un plan en stop-motion.

Ancienne étudiante de notre DMA (devenu DN MADe) Cinéma d’Animation et de notre formation professionnalisante (promotion 2020), Amélie Causse vient de sortir son premier album de bandes dessinées, au dessin sensible et délicat : La Commode aux tiroirs de couleurs, édité aux éditions JC Lattès-Grand Angle, adapté du premier roman d’Olivia Ruiz (sorti en 2020).

Elle fut aidée pour cela par Véronique Grisseaux pour le scénario et le dessinateur Winoc, pour le découpage et la mise en place des décors.

Amélie Causse rejoint ainsi le club de nos ancienn·es devenu·es maintenant, pour certain·es, des auteur·es de bandes dessinées reconnu·es comme Pozla (Carnet de santé foireuse, L’homme qui courait après sa chance, aux éditions Delcourt)

Pozla_Carnet de santé foireuse
Pozla_L’homme qui courait après sa chance

ou Amélie Fléchais (Les bergères guerrières, 4 tomes, aux éditions Glénat), pour ne citer qu’eux·elles.

Amélie Fléchais_Les Bergères Guerrières

Une délégation d’étudiant·e·s de seconde année de DN MADe Animation et Design Graphique s’est rendue à Amiens pour rejoindre un atelier d’initiation à la technique du Mapping du 15 au 19 novembre.

Avec d’autres étudiant·e·s de Waide Somme, iels ont créé en groupe des séquences de mapping sur la statue du général Philippe Leclerc de Hautecloque en abordant des thèmes célébrant la personnalité et le parcours du militaire.

Organisé par les Rencontres Audiovisuelles, dans le cadre du Video Mapping Festival, ce workshop a été l’occasion de conjuguer les talents d’animation et de motion design de nos étudiant·e·s dans des projets qui ont été projetés le weekend suivant.

Trois projets réalisés par les étudiant·e·s de DN MADe

Les étudiant•e•s impliqué·e·s en DN MADe2 Animation : Bun Chaï Ly, Timothé Réniers et Sasha Dufour et en DN MADe2 Supports Connectés : Céline Defever, Philippe Chevalier, Adrien Lainé, Elonore Isen, Nine Mazure, Anaëlle Grandsire et Eloïne Perlinski

Photo de la projection du mapping